Présentation

Bonjour,

« Ce qui est intéressant, c’est de choisir les bois, de les transformer de la planche à l’objet fini, en tenant compte des nombreux paramètres qui permettent de faire résonner l’instrument et satisfaire l’oreille des mélomanes et des musiciens, ».Ceci résume parfaitement comment je vois mon métier. Je suis artisan, et je me dois de répondre à vos besoins mais aussi  de vous conseiller. Avant de vous parler de mon activité, je vais, en quelques lignes me présenter.

Je pratiquais la lutherie en amateur depuis une dizaine d’années, quand j’ai décidé de vivre de ma passion et de suivre une formation. J’ai obtenu mon CAP d’ébéniste et je me suis alors spécialisé en ébénisterie d’art. J’ai approfondi  mes connaissances en tournage, sculpture, marqueterie et lutherie avant de me rapprocher de Jean-Pierre Valade, luthier à Sarlat, dans le Périgord. J’y ai  appris les techniques de restaurations anciennes, la restauration des violons et des guitares classiques. Aujourd’hui, je me destine principalement à la fabrication de guitares acoustiques à cordes nylon ou acier, de guitares électriques et à la restauration d’instruments à cordes anciens : violons, guitares, luths… Je propose une personnalisation totale en adaptant les instruments à la morphologie du musicien. La guitare est un instrument vivant composé d’éléments nobles, bois précieux, parfois rares, de matériaux mécaniques hautement élaborés, qui crée et fait vivre la musique. Je dois apprécier la taille du corps de l’instrument, sa largeur et profiler le manche selon les mains qui la feront vibrer. J’utilise, pour le corps de mes instruments, principalement les bois d’érable sycomore, de palissandre, d’acajou, et de noyer. Pour la table d’harmonie,  l’âme de l’instrument, les épicéas jurassien et le cèdre. Je peux vous  conseiller  dans le choix de ces bois pour répondre, au plus juste, à vos  goûts musicaux  : Le Palissandre, pour la projection sonore et ses basses généreuses, le sycomore pour sa puissance et sa transparence, l’épicéa pour sa sensibilité et son timbre doux ou le cèdre pour ses basses rondes et sa sonorité riche et large … et personnaliser aussi l’esthétique par le choix des finitions, la qualité des vernis, la possibilité d’ajouter des incrustations ou des sculptures sur le corps de l’instrument.

Je vous reçevrais avec plaisir, sur rendez-vous, à mon atelier.